Samedi 24 septembre

Le sens des lieux dans les pratiques de reconversion

Présidente de séance : Isabelle BACKOUCHE, maître de conférences, EHESS-CRH

8h15 > Accueil des participants

8h30 > De l’identité ouvrière au marketing urbain. Le patrimoine industriel de l’ex-RDA
Margaret MANALE, historienne et germaniste, ingénieur CNRS – Architecture-Urbanisme-Société, université de Paris 8 (UMR CNRS 7218 LAVUE)

9h00 > Construire un lieu de mémoires sous la pression immobilière : le cas de Renault-Billancourt
Jean-Louis LOUBET, professeur des universités, université d’Evry-Val-d’Essonne – LHEST et Alain MICHEL, maître de conférences, université d’Evry-Val-d’Essonne – LHEST

9h30 > La reconquête des esprits et des friches à Tarare
Jean-Pierre HOUSSEL, professeur honoraire des universités, université de Lyon 2 – géographie et aménagement rural

10h00 > Pause

10h30 > La réhabilitation des abattoirs publics en Catalogne
Gemma DOMÈNECH CASADEVALL, docteur en histoire de l’art – Institut catalan de recherche sur le patrimoine culturel, Gérone (Espagne)

11h00 > Reconversion ou réutilisation ? Le cas des gares de chemin de fer en France
Marie-Noëlle POLINO, secrétaire générale de l’association pour l’histoire des chemins de fer

11h30 > Théorie et pratique de la reconversion : l’enseignement du master DRAQ (Ecole nationale supérieure d’architecture de Normandie)
Jean-Bernard CREMNITZER et Robert SCHLUMBERGER, architectes, maîtres-assistants à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Normandie

12h00 > Discussion

Conclusion générale par Pierre Lamard professeur des universités, UTBM – Récits